COMMODE ARBALETE

 

 

Je vous présente ma plus récente restauration. Cette commode typique du 18° siècle est appelée « arbalète » parce qu’elle présente une façade mouvementée en forme d’accolade. Celle-ci est en noyer massif et présente d’imposants bronzes en forme de fleurs, que j’ai également restauré pour retrouver leur patine d’origine.

Cette restauration a été effectuée pour les antiquaires grenoblois « AU CHEVALIER BAYARD »

IMG_1218

IMG_1217

IMG_1219

 

 

Interview

L’équipe du blog Wild Birds Collective est venue me poser quelques questions sur mon métier d’ébéniste, mon parcours et mes inspirations. Voici donc l’occasion d’en savoir un peu plus sur mon travail et sur l’ébénisterie que j’ai ouvert il y a peu à Grenoble. Je vous laisse avec un extrait de l’interview mais pour lire la suite et découvrir toutes les photos, c’est par ici: Wild Birds Collective.

Extrait: Wild Birds Collective: D’où vient l’envie d’exercer le métier d’ébéniste et quel est ton parcours professionnel ?

Cédric Sauvage: « J’ai grandi dans le bois! » nous répond-t-il du tac au tac. Ma mère est marchante d’antiquités, c’est au milieu des objets et des meubles anciens que j’ai évolué. C’était mon environnement quotidien. L’antiquité c’est une passion envahissante avant d’être un métier. J’avais l’envie d’exercer un travail manuel et l’attrait pour la matière du bois a fait le reste. J’ai intégré la fédération compagnonnique et après plusieurs années d’apprentissage en menuiserie puis en ébénisterie j’ai obtenu mon Brevet des Métiers d’Art.

Pour en lire d’avantage: Wild Birds Collective

Photo © Christophe Levet